Accédez directement au menu d'accessibilité.

Options d'accessibilité

ptenfrites
Página inicial > Derniers serveurs de nouvelles > Les enseignants peuvent participer à des recherches sur les pratiques pédagogiques
Contenu du haut de la page

Les enseignants peuvent participer à des recherches sur les pratiques pédagogiques

Publié: lundi 29 mars 2021, 01:03 | Dernière mise à jour le lundi 29 mars 2021, 12h11

L'enquête subventionnera l'action éducative pour rééduquer les relations ethno-raciales et de genre

Du 29 au 16 avril, les enseignants pourront répondre au questionnaire qui vise à faire un diagnostic des pratiques pédagogiques des enseignants qui travaillent en éducation de base à l'IFSP.

Le questionnaire fait partie du projet AFROIF - curriculum, pensée décoloniale et formation des enseignants, une proposition envisagée par l'avis public «Équité raciale dans l'éducation de base», du Centre d'étude des relations de travail et des inégalités (Ceert), qui, entre autres actions prévoit des recherches avec les enseignants des 36 campus de l'IFSP.

«La collaboration des enseignants est essentielle pour permettre de connaître les difficultés, les expériences pertinentes et le potentiel que ces professionnels ont pour promouvoir une action éducative visant la rééducation des relations ethno-raciales et de genre et pour développer une proposition pédagogique avec une perspective sur l'histoire et la culture africaine, afro-brésilienne et indigène. Nous espérons pouvoir compter sur la participation de tous les enseignants, tant de la base commune, formation générale, propédeutique, que des domaines de l'enseignement professionnel, technique, lycée et universitaire », analyse Valquiria Tenório, membre du Centre pour l'Afro -Études brésiliennes et autochtones (NEABI / IFSP) et Comité directeur de la recherche.

Les enseignants pourront répondre au questionnaire ici.

Le projet

Préparé par un groupe de chercheurs de l'IFSP Nucleus of Afro-Brazilian and Indigenous Studies (NEABI) et des collaborateurs, le projet AFROIF fait partie des 15 propositions de recherche appliquée sélectionnées sur un total de 605 soumises au Racial Equity in Basic Education Edital, venant de partout au Brésil. Les projets ont été approuvés par le Centre d'étude des relations de travail et des inégalités (CEERT), une initiative d'Itaú Social en partenariat avec l'Instituto Unibanco, la Fundação Tide Setubal et l'Unicef. «Nous compterons sur des ressources de l'ordre de 150 XNUMX R $ pour la recherche appliquée, dont le résultat rendra réalisables des actions concrètes de formation théorique et pratique, visant à l'insertion efficace de l'histoire et de la culture africaine, afro-brésilienne et indigène dans notre curriculum et pratique pédagogique », explique Caroline Jango, pédagogue et coordinatrice de projet. 

L'annonce demande que le projet soit réalisé avant le 1er avril 2022. À cette fin, il est développé en trois étapes. La première étape est l'application du questionnaire sur le campus, qui ciblera 2.611 XNUMX enseignants actifs permanents de toutes les unités de l'Institut. Sur la base des résultats et des demandes indiqués, un cours de formation sera construit qui offrira des processus de formation innovants aux enseignants, quelque chose de différent, en fonction du diagnostic obtenu. «L'objectif est d'ouvrir des espaces permanents d'écoute, d'échange d'expériences et de savoir décolonial, avec la création de centres de production de matériels didactiques et de référence qui soutiennent l'action éducative dans les différents domaines de la connaissance avec une perspective sur les africanités. Pour cela, la participation des enseignants aux réponses aux questionnaires est essentielle », estime le professeur Huyra Araújo, membre du NEABI / IFSP et du comité de pilotage du projet. 

Les travaux permettront également de progresser dans la consolidation de l'insertion des connaissances et des contenus qui sont guidés dans la construction des programmes de référence de l'éducation de base de l'IFSP (CR).

Les actions visent également à se conformer aux lois 10.639 / 03 et 11.645 / 08, qui ont modifié la loi sur les lignes directrices et les bases de l'éducation nationale et incluent les thèmes obligatoires de l'histoire et de la culture afro-brésiliennes et de l'histoire et de la culture afro-brésiliennes et autochtones, respectivement, dans les établissements d'enseignement primaire et secondaire. 

O Ceert

Depuis 1990, le Centre d'étude des relations de travail et des inégalités (Ceert) mène des programmes de recherche et d'intervention axés sur la valorisation de la diversité et la promotion de l'équité raciale et sexuelle sur le marché du travail. En investissant dans la promotion de l'équité raciale et de genre dans les institutions, Ceert entend contribuer à briser le cycle de violence auquel sont soumis les Noirs au Brésil, en particulier les jeunes Noirs, à travers l'exercice du droit au travail décent, dans des conditions équitables. . Ainsi, en plus de dénoncer les violences subies quotidiennement et systématiquement par la population noire, dont les jeunes et les femmes connaissent des taux très élevés d'homicides et d'autres formes de violation des droits fondamentaux, Ceert cherche à construire des alternatives pour de meilleures conditions de vie pour ce segment de population, par exemple, grâce à la pleine jouissance de leurs droits sociaux et économiques.

En savoir plus https://editalequidaderacial.ceert.org.br/#sel

 

Contenu de fin de page