Accédez directement au menu d'accessibilité.

Options d'accessibilité

ptenfrites
Contenu du haut de la page
Dernières nouvelles

Débats de l'IFSP lors du blocus budgétaire de la CONIF

  • Publication: jeudi 09 mai 2019, 16h51
  • Dernière mise à jour le jeudi 09 mai 2019, à 17:45

Le blocage de 30% du budget annoncé par le gouvernement fédéral aux universités et instituts fédéraux, par l'intermédiaire du ministère de l'Éducation (Mec) dans le décret n ° 9741/2019 du 29 mars 2019, a été le thème central du 95e Conseil ordinaire Réunion des institutions nationales du Réseau fédéral de l'enseignement professionnel, scientifique et technologique (Conif) qui a débuté ce mardi 7 à Brasilia. L'IFSP était représentée par le doyen, Eduardo Antonio Modena, par le doyen de l'administration, Silmário Batista dos Santos, et par le conseiller du doyen, Newton Lima.

Dans le but d'obtenir un soutien pour recomposer le budget des FI, la Conif a organisé des débats avec le secrétaire de l'Enseignement professionnel et technologique du MEC, Ariosto Antunes Culau, qui s'est adressé pour la première fois aux responsables du Réseau Fédéral. Le chef de Setec a maintenu la position du gouvernement fédéral en matière de contingence, mais a précisé «que le portefeuille accordera la priorité à la consolidation du réseau fédéral en ce qui concerne l'achèvement des travaux qui sont arrêtés et en cours, en plus de l'acquisition des équipements essentiels au fonctionnement des institutions ».

«Nous avons présenté nos demandes au secrétaire. Le travail en ce moment est de présenter à la société que les IF sont au service de l'exercice de la citoyenneté et de la dignité de la population jeune et adulte, c'est pourquoi il est important de maintenir notre planification et notre budget, qui ont été réduits », a déclaré Modène.

Le presbytère de l'IFSP a déjà informé que le blocage de 30% de la ressource génère un impact, s'il est maintenu jusqu'à la fin de l'année, correspondant à 35 millions de reais. Cette action peut compromettre l'exécution des activités prévues d'enseignement, de recherche et d'extension de nos 36 campus, pour le second semestre. Il existe un groupe de travail, au sein de l'IFSP, qui discute des impacts que le blocus entraînera sur chacun des campus.

 

Défense des FI

Un autre événement dans lequel l'IFSP était représenté par le recteur, Eduardo Modena, a été le débat du Front parlementaire de défense des FI. Le front est coordonné par le député fédéral Reginaldo Lopes (PT / MG) et agit pour renverser le blocus de 30%. Le recteur de São Paulo était l'un des membres de la table de débat de l'organe.

L'IFSP était représentée par le conseiller Newton Lima à l'audition du ministère de la Science, de la Technologie, de l'Innovation et de la Communication en collaboration avec le comité d'audition publique mixte des commissions Science et Technologie, Communication et Informatique et Education, qui s'est tenue le mercredi 8, à la Chambre des députés. Le directeur du portefeuille, le ministre Marcos Pontes, a fait savoir qu'il avait subi un blocus de 42% de son budget.

En raison de la mesure, il y aura des coupes dans les bourses accordées par le CNPq (Conseil national du développement scientifique et technologique) et que les conditions ne seront payées que jusqu'en septembre.

enregistré:
Contenu de fin de page