Accédez directement au menu d'accessibilité.

Options d'accessibilité

ptenfrites
Contenu du haut de la page
Dernières nouvelles

L'IFSP frappé par une réduction du financement parlementaire

  • Publié: mercredi 10 avril 2019, 10h16
  • Dernière mise à jour le mercredi 10 avril 2019, 10h18

L'IFSP a été informé, la semaine dernière, de la baisse de 21,63% de la valeur de l'amendement parlementaire obtenue au banc de São Paulo du Congrès national fin 2018. Sur les 10 millions initialement prévus, en 2018, l'Institut fédéral recevez 7.837.000,00 R $ en 2019.

Le montant avait été obtenu au moyen d'un amendement de la taxe d'imposition après articulation du recteur de l'IFSP, Eduardo Antonio Modena, ainsi que des directeurs de l'Université de São Carlos (UFSCar), de l'Université fédérale d'ABC (UFABC) et de l'Université fédérale de São Paulo (Unifesp). À l'époque, Modène avait célébré la victoire, devenue encore plus d'actualité après la rareté des ressources provoquée par l'amendement constitutionnel n ° 95/2016, devenu connu sous le nom de «PEC du plafond des dépenses».

À l'époque, les quatre établissements d'enseignement avaient demandé, ensemble, le transfert de 50 millions de reais. Cependant, les négociations ont abouti au transfert de 40 millions de reais, répartis également. L'articulation, à l'époque, était dirigée par les députés d'alors Luiz Lauro Filho (PSB) et Paulo Teixeira (PT). La réduction du budget a été communiquée par le député Herculano Passos (MDB), actuel dirigeant de la Chambre des députés de São Paulo, par Lettre officielle n ° 29/2019 / CGRI / SRI.

Le doyen de l'administration, Silmário Batista dos Santos, a rappelé que les discussions qui ont eu lieu la semaine dernière, lors de la 59e réunion du Forum de planification et d'administration (Forplan), un organe de la Conif, tournaient autour de l'éventualité du budget annoncé par le gouvernement fédéral. fin mars. «Au début de l'année, 20% du coût était débloqué, du total prévu pour l'année. Maintenant, 20% supplémentaires ont été libérés. Cependant, jusqu'à présent, il n'y a pas eu de déblocage des fonds d'investissement », explique-t-il.

Silmário a souligné que si les revenus du gouvernement fédéral s'améliorent, il peut y avoir désaffection. «La situation peut changer, mais elle est imprévisible. Il faudra attendre encore quelques semaines pour savoir ce qui va se passer », insiste-t-il.

Au vu du scénario actuel, l'extinction de fonds précédemment prévue pourrait nuire aux futurs travaux de couverture des courts multisports qui sont en cours de construction dans plusieurs campus de l'IFSP cette année. 

Prochaines réunions

Le jeudi 11, le recteur Eduardo Modena et le pro-recteur Silmário dos Santos participeront à une réunion avec le Secrétariat de l'enseignement professionnel et technologique (Setec) et, entre autres, renforceront les demandes de l'institution et demanderont plus d'informations sur le budget pour 2019.

Le 23 avril, l'éventualité du budget sera à nouveau discutée lors de la réunion I des conseillers parlementaires, promue par la Conif, et qui comptera également sur la participation de l'IFSP.

Lettre officielle n ° 29/2019 / CGRI / SR

enregistré:
Contenu de fin de page