Accédez directement au menu d'accessibilité.

Options d'accessibilité

ptenfrites
Contenu du haut de la page
Dernières nouvelles

L'IFSP crée un évaluateur de température corporelle pour contrôler Covid-19

Conif sélectionne le projet Campus Campinas qui collabore avec la pandémie

  • Publication: mercredi 20 mai 2020, 09h49
  • Dernière mise à jour le mardi 09 juin 2020, 16:40

Un projet Campinas Campus a été approuvé par un avis du Conif (Conseil national des institutions du Réseau fédéral de l'enseignement professionnel, scientifique et technologique) qui sélectionne des propositions de recherche et / ou de vulgarisation liées aux demandes liées à Covid-19. 

Intitulé «évaluateur de température corporelle sans contact pour le contrôle d'accès aux institutions avec un enregistrement nuageux», le projet vise à développer des équipements qui effectuent des mesures de température à une distance de 50 centimètres de l'utilisateur, fournissant une signalisation visuelle et audible devant le changé. Température. 

Croquis de prototype

 

Les données (température, lieu, date et heure de la mesure) seront stockées sur un cloud ou une plateforme locale pour une analyse statistique ultérieure et une disponibilité pour les études, explique le doyen de la recherche et des études supérieures de l'IFSP, Eder Sacconi. 

Le professeur João Alexandre Bortoloti, membre du groupe de recherche, explique que 33 prototypes de l'équipement portable seront développés, qui comprendront un microcontrôleur, un module WIFI, un capteur de température sans contact, une source d'alimentation, une batterie rechargeable (en option), une structure plastique en PLA ou ABS, boîte en plastique, buzzer et écran Oled. Les données seront stockées sur une plateforme IoT ou dans la mémoire locale. Le premier prototype est prévu pour la fin juillet. 

Professeurs Edson (à gauche) et João

 

Les prototypes seront distribués sur les campus de l'IFSP, où l'on estime que plus de 40 XNUMX étudiants seront suivis, en plus des serveurs et des visiteurs de l'institution. Selon le professeur, l'emplacement d'installation de l'appareil dépend de l'infrastructure de chaque campus, de la stratégie de mesure qui sera utilisée et de la quantité d'équipement par unité qui sera installée. 

Lorsqu'une température en dehors de la norme préétablie est identifiée, une alarme sonore et visuelle est activée. Dans les modèles de télésurveillance, la coordination responsable de l'accès sera également informée par téléphone portable. La procédure de référencement de l'étudiant, du serveur ou du visiteur avec un changement de température sera définie par chaque campus.

Professeurs Edson et Daltamir

 

Ainsi, on s'attend à ce que l'équipement aide à identifier un éventuel foyer de diffusion du COVID-19. «Ainsi, il est possible de minimiser la propagation du virus et de rendre le renvoi de l'individu le plus court possible pour une consultation médicale», évalue Alexandre.

Le groupe de recherche comptera sur la participation de quatre étudiants des cours de technologie de l'électronique industrielle et de technicien en électronique à sélectionner et des professeurs Edson Duarte et Daltamir Maia, en plus de João Bortoloti. 

Pour le moment, le projet est en phase de pré-production, dans l'attente de la libération des ressources par le biais du Secrétariat de l'enseignement professionnel et technologique (Setec) pour commencer l'élaboration des prototypes, qui doivent être achevés en quatre mois (à partir du début de la travaux).

Avis Conif

O Avis n ° 01/2020 do Conif (Conseil National des Institutions du Réseau Fédéral d'Enseignement Professionnel, Scientifique et Technologique) vise des propositions de recherche et / ou d'extension qui peuvent donner un retour à court terme aux demandes liées à Covid-19. 

Les projets soutenus par cet appel à propositions proposent des solutions innovantes visant à produire: a) des équipements et dispositifs pour le traitement et le diagnostic du Covid-19; b) technologies pour l'amélioration des services d'information, d'accès, d'accueil, d'assistance et de gestion SUS, proposant des innovations pour l'organisation des services et unités de santé; c) des technologies innovantes pour résoudre la difficulté d'accès à la nourriture, l'isolement social, les problèmes émotionnels, la logistique, l'éducation en ligne, la communication, entre autres, en proposant des solutions aux conséquences des impacts sociaux et économiques résultant de la pandémie; d) Développement d'équipements de surveillance et de dépistage sur place; équipement d'aide au tri; développement de solutions innovantes avec Equipements de Protection Individuelle - EPI / Equipements de Protection Collective - EPC.

Les propositions approuvées doivent se conformer aux recommandations du ministère de la Santé, de la Surveillance sanitaire et d'autres organismes, afin de protéger la santé de toutes les personnes impliquées, avec l'achat / l'utilisation obligatoire des équipements de protection individuelle (EPI), pour le face à face activités, et aussi, respecter les mesures de mobilité urbaine, les conditions sanitaires et épidémiologiques établies par les autorités fédérales, étatiques et / ou municipales. 

enregistré:
Contenu de fin de page