Accédez directement au menu d'accessibilité.

Options d'accessibilité

ptenfrites
Contenu du haut de la page
Dernières nouvelles

L'IFSP et les institutions liées à l'éducation et à la science discutent du MP 914

 Les institutions se sont réunies pour évaluer et discuter du programme Future-se et du MP 914/19.

  • Publication: jeudi 23 janvier 2020, 13h12
  • Dernière mise à jour le mardi 28 janvier 2020, 07h53

L'IFSP et d'autres institutions liées à l'éducation et à la science se sont réunies au siège de la Société brésilienne pour le progrès de la science (SBPC), le 22 janvier, pour évaluer et discuter du projet Future-se et de la Mesure provisoire (MP) n ° 914/19, ce qui modifie le processus de sélection des responsables des établissements d'enseignement fédéraux.

Les entités participantes ont convenu que les deux initiatives du gouvernement fédéral sont un affront à l'autonomie universitaire, garantie par l'article 207 de la Constitution fédérale.

En ce qui concerne le MP 914, les entités ont approuvé le Remarque SBPC et a décidé de proposer une réunion d'Andifes, de Conif et de SBPC avec les présidents de la Chambre des députés, Rodrigo Maia, et du Sénat, Davi Alcolumbre, pour exiger son retour à l'exécutif, une fois les exigences de pertinence et d'urgence nécessaires au provisoire les mesures ne sont pas justifiées dans ce cas.

Quant à Future-se, il a été décidé que les mesures juridiques et législatives ne seront discutées que lors de l'envoi du projet de loi au Congrès.

Outre l'IFSP, représenté à l'occasion par le recteur, Eduardo Modena, et le conseiller du recteur, Newton Lima, ont participé à la réunion UFRJ, UNB, Unicamp, Unifesp, UFABC, SBPC et Anped.

 

Nouvelles connexes:

Note officielle de l'IFSP sur la mesure provisoire 914

Manifestation préliminaire des institutions fédérales de São Paulo sur l'avenir

Conif publie une note officielle sur le programme Future-se

 

enregistré:
Contenu de fin de page