Accédez directement au menu d'accessibilité.

Options d'accessibilité

ptenfrites
Contenu du haut de la page
Dernières nouvelles

L'IFSP développe un prototype de fauteuil roulant motorisé à faible coût

Le projet impliquait des étudiants et des employés du Campus Votuporanga et avait le partenariat d'institutions de la municipalité de Fernandópolis 

  • Publication: jeudi 12 décembre 2019, 14h03

Un accord de coopération technique entre l'IFSP, l'Association des amis de la municipalité de Fernandópolis (AAMFer) et le réseau de réadaptation Lucy Montoro (unité Fernandópolis) a abouti au développement d'un prototype de fauteuil roulant motorisé à faible coût, qui a été présenté le 10 décembre dernier, lors d'une réunion régulière de l'AAMFer.

L'objectif de l'accord était le développement d'équipements qui, lorsqu'ils sont attachés à un fauteuil roulant conventionnel, le transforment en fauteuil motorisé. L'avantage est qu'il est plus léger, plus efficace et beaucoup moins cher que les modèles disponibles sur le marché. La fourchette de prix des chaises motorisées varie entre 7 12 R $ et 3 XNUMX R $, tandis que le prototype développé coûte un peu plus de XNUMX XNUMX R $, soit une valeur beaucoup plus accessible.

Le prototype présenté à la réunion AAMFEer fonctionne contrôlé par un petit joystick, ou au moyen d'un instrument introduit dans la cavité buccale du fauteuil roulant, ce qui lui permet de contrôler le mouvement du fauteuil sans avoir à faire beaucoup d'efforts. D'autres interfaces qui induiront le mouvement du fauteuil roulant seront toujours couplées aux prototypes; parmi ces ajouts, il y a l’utilisation d’un dispositif appelé «lunettes de souris», qui fonctionnera par de petits mouvements de la tête du fauteuil roulant.

Un membre du projet, le professeur du Campus Votuporanga Carlos Eduardo Maia de Oliveira, dit Cadu, dit qu'un deuxième prototype, plus efficace et encore moins cher, est déjà en cours de développement par l'équipe. Selon lui, le but ultime est de produire davantage de ces équipements et donc de favoriser les personnes qui ne peuvent pas se permettre les coûts élevés des fauteuils roulants motorisés disponibles sur le marché, comme c'est le cas des patients du réseau de réadaptation Lucy Montoro, à Fernandópolis.

Le recteur de l'IFSP, Eduardo Modena, a tenu à souligner que le succès du projet réside dans le fait qu'il impliquait à la fois les institutions qui ont les connaissances techniques, comme c'est le cas de l'Institut fédéral, que les institutions qui sont à la pointe de la l'ensemble du processus et qui connaissent les besoins réels des utilisateurs de fauteuils roulants.

Outre Cadu, quatre fonctionnaires et deux étudiants de l'Institut sont impliqués dans le projet: les professeurs Osvandre Alves Martins et Claudiner Mendes de Seixas, les techniciens Carlos Eduardo Alves da Silva et Otacílio Donisete Franzini et les étudiants du cours de génie électrique à Câmpus Votuporanga , Jardel Dias Brito et Kayro Borges Mariano, qui reçoivent une bourse de recherche pour leur participation. L'initiative a également d'autres collaborateurs, parmi lesquels le docteur Flávio Benez, de Lucy Montoro. Pourtant, une partie de la les ressources pour le développement du projet ont été mises à disposition par le député fédéral Fausto Pinato (PP-SP).

 

 

 

enregistré:
Contenu de fin de page